Comment choisir un bon avertisseur de fumée et l'entretenir

Depuis la commercialisation des avertisseurs de fumée sur le marché, dans les années 1980, le nombre de décès reliés aux incendies a fortement diminué. On est passé de 180 décès à 40 décès par année. L'arrivée des avertisseurs a joué un rôle indispensable dans la protection des habitants. Cependant, il ne suffit pas d'avoir un avertisseur, encore faut-il avoir le bon appareil, et s'assurer qu'il fonctionne bien. Voici un tour d'horizon sur tout ce qu'il faut savoir sur les avertisseurs de fumée.

Pourquoi avoir un avertisseur de fumée chez soi?


Tout d'abord, cet appareil est devenu obligatoire dans toute demeure. Le règlement sur le Service de sécurité incendie de Montréal a rendu obligatoire l'installation et l'entretien, ainsi que le bon fonctionnement d'un avertisseur de fumée. Pour assurer la sécurité de votre famille, chaque foyer doit désormais disposer d'un détecteur de fumée. Toutefois, les habitants ne se préoccupent pas, ou rarement, de s'assurer que ce dernier fonctionne bien.


La plupart des incendies ont lieu durant la nuit. Le monoxyde de carbone qui est présent dans la fumée accentue l'état d'inconscience des personnes endormies. Ces avertisseurs vont prévenir les habitants de façon sonore avant qu'elles perdent connaissance suite à l'inhalation de la fumée.


Quels modèles choisir?


La plupart des modèles d'avertisseurs de fumée qui existent sur le marché fonctionnent à l'électricité. Ils doivent être alimentés d'une pile ou combiner les deux. Cependant, si vous optez pour un modèle électrique, il faut vous assurer d'avoir une pile qui fonctionne bien en cas de panne d'électricité.


Certains avertisseurs de fumée sont munis d'une pile au lithium, laquelle possède généralement une durée de vie de 10 ans. Les avertisseurs ioniques sont parfaitement adaptés pour les pièces qui contiennent des matériaux combustibles, des graisses de cuisson ou tout autre produit inflammable. Il existe aussi des avertisseurs à cellule photoélectrique, ou optique, qui réagissent rapidement aux incendies causés par une cigarette sur un lit ou sur un sofa.

  • Où devons-nous installer les avertisseurs de fumée dans notre domicile?
  • On recommande d' à chaque étage de votre maison, sans oublier le sous-sol.
  • En général, on les place dans les corridors, près des chambres à coucher. Par contre, si vous dormez la porte fermée, il est préférable d'en installer un dans votre chambre à coucher.
  • N'oubliez pas d'installer un avertisseur de fumée dans les escaliers ou tout près.
  • Si votre appareil se déclenche trop souvent, n'enlevez surtout pas la pile et changez l'appareil d'endroit. Il se pourrait qu'il soit situé trop près de la cuisine ou de la salle de bain.
  • Si vous possédez un chalet, n'oubliez pas d'y installer un ou des avertisseurs de fumée.

Comment installer un avertisseur de fumée?

  • Généralement, les avertisseurs de fumée se placent au plafond ou sur un mur, à un minimum de 10 cm du mur ou carrément sur le mur.
  • Ils doivent aussi se trouver à une distance de 100 cm d'un climatiseur ou d'un ventilateur ou de toute autre aération. Car en fait, le déplacement d'air provenant de ces appareils pourrait repousser la fumée et nuire au fonctionnement de l'avertisseur de fumée.
  • Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut vous assurer qu'il n'y a aucun obstacle dans la trajectoire de la fumée en direction de l'avertisseur de fumée.
  • Si vous préférez être encore plus rassuré, vous pouvez choisir de relier votre avertisseur de fumée à une centrale. Cela permettra une intervention encore plus rapide des pompiers au cas où un feu se déclencherait. Par contre, il faut vérifier régulièrement que votre système est bien relié à la centrale et qu'il fonctionne bien. Donc, faites des tests auprès de votre réseau téléphonique ou électrique!


Comment entretenir un avertisseur de fumée correctement?


Tout d'abord, il convient de faire des tests régulièrement et de vérifier que la pile fonctionne bien. En général, un voyant ou un signal sonore se met à retentir pour prévenir que la pile de l'avertisseur a besoin d'être changée. Il est recommandé d'utiliser la même sorte de pile que celle du fabricant. On opte pour les piles de longue durée, comme celle au lithium, pour s'assurer une tranquillité d'esprit.


Ensuite, il convient de bien entretenir l'appareil. Pour cela, on peut passer doucement sur l'avertisseur de fumée avec un aspirateur à l'aide d'une brosse. On nettoie légèrement l'intérieur et l'extérieur du boitier de l'avertisseur de fumée au moins une fois par année. Cela empêchera la poussière de s'accumuler sur le dessus. Aussi, il est bon de savoir qu'il ne faut pas peinturer les avertisseurs de fumée.



Faites des vérifications régulièrement!


Une fois par mois, vous pouvez appuyer sur le bouton d'essai durant quelques secondes. Un signal sonore devrait retentir. Si rien ne se produit, il faudra changer la pile.

Aussi, on recommande de faire des tests à votre retour de vacances. Encore une fois, le signal sonore indiquera si la pile est encore bonne ou s'il faut la changer. N'oubliez pas de vérifier la connexion à votre centrale de surveillance, si applicable.

Chaque année, il faut également vérifier la capacité de l'avertisseur à détecter la fumée, en l'exposant à de la fumée que vous pouvez produire et éteindre facilement (allumer une bougie, etc.).

Au bout de 10 ans, il est préférable de remplacer l'appareil. Normalement, il y a une date de fabrication sur le boîtier. Mais si vous constatez qu'avant la date d'expiration l'avertisseur est endommagé, il vaut mieux le changer immédiatement.

Pour obtenir davantage de renseignements sur le sujet, contactez les experts en prévention de feu chez Guard-X!


0 0
Feed