Type de feu

Connaissez-vous les différents types de feux?

Saviez-vous qu’un feu de friture ne s’éteint pas de la même façon qu’un feu de bois? Qu’un incendie de produits de peinture dans un atelier ne peut être combattu comme un incendie de métaux dans une usine? La raison est simple : il y a différents types de feux! Chez Guard-X, nous sommes des chefs de file en matière de sécurité incendie dans le grand Montréal. Puisque votre sécurité est notre priorité, nous vous présentons dans cet article de blogue les 5 catégories de feux auxquels vous pourriez faire face ainsi que les stratégies adéquates pour les combattre. Bonne lecture!

1. Les feux de classe A : ils résultent de la combustion de matières solides (bois, papier, tissu, plastique, etc.). On distingue 2 phases de combustion lors d’un feu de classe A : la combustion lente (sans flammes) et la combustion vive (avec flammes). Durant la phase de combustion lente, des braises incandescentes se forment : c’est ce qu’on appelle un feu « couvant ». Celui-ci peut perdurer plus ou moins longtemps avant qu’apparaissent des flammes, selon la présence ou non d’un comburant. Un infime courant d’air peut suffire à activer un feu couvant et faire apparaître ses premières flammes.


2. Les feux de classe B : aussi appelés feux « gras », les feux de classe B mettent en cause des combustibles liquides (essence, huile, solvant, peinture, vernis, alcool, graisse, produit chimique, etc.). Contrairement aux feux de classe A, ils ne comportent pas de phase de combustion lente. En d’autres mots, ils flambent ou ils s’éteignent, mais ils ne couvent pas. Abattre les flammes entraîne automatiquement l’extinction de ce type de feu.

3. Les feux de classe C : d’origine électrique, ces incendies se déclenchent à proximité d’appareils électriques sous tension (télévision, cuisinière, panneau ou moteur électriques, transformateur, radio, etc.). Les feux de classe C présentent un danger d’électrocution : leur extinction doit donc impérativement être confiée à des professionnels.

4. Les feux de classe D : il s’agit de feux provoqués par l’embrasement de métaux (aluminium, magnésium, sodium, poussière de fer, potassium, etc.). Généralement violents et très luminescents, ils surviennent surtout en milieu industriel.

5. Les feux de classe K : apparentés aux feux « gras », les feux de classe K résultent de la combustion d’huiles ou de graisses utilisées dans les appareils de cuisson commerciaux, en restauration, par exemple. Leur extinction nécessite l’utilisation d’agents extincteurs adaptés aux normes du secteur alimentaire. C’est pourquoi on les distingue des feux de classe B.

À chaque feu son agent extincteur!
Chaque type de feu ne peut s’éteindre que si l’on emploie le bon agent extincteur. L’eau, la poudre, la mousse et le CO2 sont les principaux produits utilisés.

L’eau refroidit, disperse et étouffe le feu. Elle est employée pour les feux de type A. Elle ne doit pas être utilisée pour tenter d’éteindre les autres types de feux, car cela pourrait entraîner des risques d’électrocution ou d’explosion.

La poudre inhibe les flammes et les empêche de se répandre. Sur le marché, il y a des extincteurs à poudres polyvalentes pour les feux de classes A, B et C.

La mousse est réservée aux pompiers, qui l’utilisent principalement pour les feux de classe B.

Le CO2 est un agent extincteur gazeux qui étouffe et isole le feu. On l’utilise pour les feux de classes B et C.

La classe de feu qu’un extincteur peut éteindre est inscrite sur chaque appareil.

Comment éteint-on les feux de classes D et K?
Certains métaux (le potassium, le magnésium et le sodium, par exemple) peuvent s’enflammer spontanément, voire exploser en présence d’air. D’autres dégagent de l’hydrogène au contact de l’eau, causant alors un risque d’explosion. C’est pourquoi seuls les pompiers peuvent éteindre les feux de classe D! Pour ce faire, ils utilisent des extincteurs qui contiennent des poudres spécifiques à chaque métal combustible.

Il existe par ailleurs des extincteurs qui contiennent une solution aqueuse spécialement conçue pour éteindre les flammes produites par un feu d’huile ou de graisse de cuisson (feu de classe K). D’autres extincteurs renferment des agents chimiques secs (l’acétate d’ammonium, par exemple) qui étouffent le feu en créant un film à la surface du liquide en combustion. Il ne faut jamais utiliser de l’eau pour tenter d’éteindre un feu de classe K, car cela pourrait causer une explosion.

Comment utiliser un extincteur : la technique PASS
Pour que vous puissiez combattre un début d’incendie avec un extincteur portatif, le feu doit être petit. Installez-vous à une distance d’au moins 3 mètres du feu et utilisez la technique PASS :

P : Prenez l’extincteur et tirez la goupille;
A : Alignez le tuyau vers la base du feu;
S : Serrez la gâchette pour faire sortir l’agent extincteur;
S : Saupoudrez l’agent extincteur sur le feu avec un mouvement de balayage jusqu’à ce qu’il soit éteint.

Si un incendie impossible à éteindre avec un extincteur se déclenche, faites évacuer les lieux et appelez le 9-1-1.

Chez Guard-X, nos experts peuvent vous aider à déterminer le meilleur extincteur pour vous protéger à la maison, au travail et n’importe où ailleurs.Appelez-nous sans tarder!

0 0